Ambassadeur Arazac

Durant ma première rencontre avec Arazac au début de l'année 2018, il m'a fait part de sa maltraitance passée, des mauvais traitements subis et il m'a dit en avoir gardé des séquelles.

Je suis retournée le voir au mois de novembre 2018 et je l'ai senti plus apaisé...

"Mon passé s'éloigne et je sens que je me répare de plus en plus. Je ne repense plus comme avant à mon autre vie, je profite de chaque instant..." (Communication du mois de novembre 2018)

Arazac m'a parlé de sa vie de manière plus sereine.

"J'aime bien les pommes, Amiral me pince et je n'aime pas ça. J'aime quand mon humaine me brosse la queue et la crinière, car j'ai la peau qui me démange un peu...je n'aime pas trop m'éloigner de mon lieu de vie. Parfois, il y a un chat noir et blanc qui vient me dire bonjour et je l'aime beaucoup. J'ai besoin de pousser des longs soupirs pour me détendre et j'aime mâcher, ça me détend aussi..." (Communication du mois de novembre 2018)

Les bons traitements, que son humaine lui apporte, aident Arazac à se résilier de son ancienne maltraitance. Je l'ai senti heureux au sein de son troupeau. Il est très attachée à la jument qui vit avec lui et à la pouliche. Il a pris un rôle de protecteur. 

"Je me souviens très bien de l'arrivée du bébé dans la paille. Il était tout petit et tout foncé" (Communication du mois de novembre 2018)

Aujourd'hui, Arazac vit en liberté avec deux autres chevaux, dont Amiral, qui est aussi un ambassadeur de Regard'âmes, et une pouliche. Je l'ai senti très attaché à sa vie présente et beaucoup mieux ancré. 

  • "Je suis un cheval sensible, je reconnais les bons et les mauvais humains...ceux qui me comprennent à ceux qui pensent que je ne suis pas capable d'émotions, de besoins et d'envies…"

  • Arazac est joueur et il a beaucoup aimé me taquiner pendant ma visite...

  • Il a reçu un soin énergétique et du Reiki. Arazac s'est tenu tranquille, il mangeait en confiance...