Hommage

Je fais ici un hommage à notre chatte Pimprenelle qui nous a quittés le 20 décembre 2016. Elle avait seulement 9 ans et demi. Elle était atteinte d'une maladie des reins congénitales. Pimrenelle nous a accompagnés durant 8 ans. Nous l'avons adoptée à la SPA, elle s'est tout de suite manifestée pour venir avec nous en se blottisant entre mon mari et ma fille. Son message était très clair. Pimprenelle voulait vivre avec nous.

En février 2016, la vétérinaire nous a dit qu'elle ne vivrait pas jusqu'à l'été. Pimprenelle s'est accrochée, elle a passé l'été et l'automne avec nous. Elle communiquait quelques fois avec moi pour me dire qu'elle voulait vivre et profiter encore du jardin. Elle aimait aller boire l'eau fraîche de la pluie sur le petit toit. Elle faisait quelques allées-retours sans jamais s'éloigner de la maison. Pimprenelle a fait des siestes au soleil, je la sentais heureuse de pouvoir encore profiter de l'été...Puis en automne, Pimprenelle a encore perdu du poids, mais elle aimait ses rituels...elle lèchait l'eau de notre douche quand on venait d'en prendre une, elle dormait avec nous et le plus souvent sur la poitrine de mon mari, elle faisait du yoga avec lui. Elle venait manger du fromage sur notre table ou un peu de viande, elle buvait dans notre carafe d'eau, elle mangeait son pâté à la salle de bain avec Canelle, etc...ses rituels, sa vie de Pimprenelle qui nous faisait comprendre qu'elle se sentait encore bien. Puis, fin novembre, elle a commencé à arrêter certains rituels, les moins importants à ses yeux...Elle dormait de plus en plus...

Au début du mois de décembre, elle a encore perdu du poids et elle a eu une conjonctivite aïgue...Pimprenelle s'est affaiblie de jour en jour... Elle a quitté tous ses rituels et dormait durant des heures ou elle restait immobile à un endroit... Un soir, je l'ai retrouvée face à un mur du salon et j'ai compris qu'elle se sentait très mal... elle était tellement faible qu'elle ne pouvait plus communiquer. J'ai pris son petit corps frêle contre moi et je l'ai bercée comme un bébé pour la rassurer...

Pimprenelle a su me dire qu'elle se sentait trop fatiguée, trop en douleurs pour continuer de vivre, mais elle avait très peur de nous quitter. J'ai fait appel à une collègue pour aider Pimprenelle à se sentir en confiance et à comprendre qu'elle ne nous quitterait jamais.

Le soir de sa mort, Pimprenelle est venue me communiquer qu'elle était sur un énorme arbre à chats blanc avec des papillons bleus et blancs, qu'elle était très sereine et soulagée de toutes ses souffrances..Elle était entourée d'une lumière bleue magnifique..,elle avait repris du poids...

Un rêve? Une communication d'âme à âme?...

Je te rends hommage ici ma Pimprenelle, ma Pimpette...je t'aime pour toujours...

Janvier 2017, Pimprenelle est revenue de temps en temps communiquer avec moi. Un soir, j'ai fermé les yeux et elle était là, tout près de moi. J'ai ressenti des fourmillements sur mes joues, elle se frottait contre moi. Elle a pu me dire qu'elle le faisait avec mon mari, mais qu'il ne la sentait pas, qu'il ne la voyait pas. Elle voulait que je lui transmette qu'elle venait encore se blottir contre lui pour l'aider à ce qu'il s'endorme. Pimprenelle m'a montré des paysages magnifiques avec des couleurs extraordinaires...je l'ai sentie si bien...

Merci Pimprenelle pour TOUT..

une de nos dernières séances de communication

les derniers instants...