Ambassadeur Amiral

Ma première rencontre avec Amiral a eu lieu en début d'année 2018 et je suis retrournée le voir en novembre 2018. Il a sû me montrer son évolution au sein de son troupeau, qui s'est aggrandi d'une pouliche au début du printemps. 

" Arazac veut commander le troupeau, mais moi, j'en ai marre parce que je veux aussi commander...c'est vrai, je mets les oreilles en arrière, je veux le pincer...on est les deux mâles du troupeau, en plus, on a presque le même âge...je voudrais lui faire comprendre que je voudrais être le cheval chef..." (communication du mois de novembre 2018)

J'ai trouvé Amiral plus confiant, mais aussi plus nerveux, d'avantage sur ses gardes qu'en début d'année. J'ai senti la force aussi qui lie ces chevaux les uns aux autres. 

"Je suis un cheval doux, j'aime me frotter contre mon humaine, j'aime les câlins et manger dans sa main...pendant mes promenades, j'aime bien manger quelques feuilles des arbres..j'aime être en troupeau, je ne veux pas que notre pouliche parte vivre dans un box et se retrouve en prison..." (communication du mois de novembre 2018)

Amiral a sû me décrire ses émotions vis-à-vis de la captivité, de la séparation avec sa maman-cheval lorsqu'il n'était qu'un petit poulain. La liberté de mouvements qu'il vit à ce jour au sein de son troupeau semble être ressentie comme un vrai bonheur...plus de box, plus de barrière qui le sépare des autres chevaux. Amiral peut choisir s'il veut se tenir dans un pré ou aller manger de la paille dans son abri. 

"Nous aimons rester en troupeau, nous les chevaux,...j'aime ma liberté, mon espace et j'aime être là où je suis, entouré par les miens..."( communication du mois de novembre 2018)

Amiral a écouté patiemment la transmission de sa communication à ses humaines, puis il aurait été prêt pour recevoir un soin. J'ai dû transmettre les communications des autres chevaux et lorsque je suis revenue vers Amiral pour son soin, il n'était plus du tout d'accord de le recevoir. Il mangeait dans son abri. J'ai compris qu'il n'était pas disposé et je l'ai laissé tranquille. La communication aide beaucoup à comprendre à quoi en est l'animal et ainsi à mieux le respecter.

  • Amiral est un cheval plutôt doux, un peu nerveux et très sensible.
    Il a l'élément eau, ce qui signifie qu'il est dans les émotions, qu'il ressent tout. Une vraie éponge émotionnelle...

  • Il vit avec Arazac, qui est aussi un ambassadeur de Regard'âmes. Dans leur troupeau, il y a une jument et une pouliche...